Ateliers

Les

Atelier_fabrication

Si vous poussez la porte de nos ateliers d’Izeaux, ou de Tullins-Fures, situés en Isère (38), au pied des Alpes, vous découvrirez nos coupeurs, piqueuses, monteurs, absorbés par leur tâche qui exige savoir-faire et concentration. D’un geste assuré, rapide, précis, ils choisissent les meilleurs cuirs, les découpent, les assemblent...

Les chaussures cousues Goodyear ou cousues Norvégien sont toujours fabriquées en France. Pas moins de 150 opérations manuelles sont nécessaires à leur réalisation. Autant qu’en 1908, à la création de l’entreprise !

Au cours de son histoire, l’entreprise familiale a constamment choisi de conserver les modes de fabrication les plus complexes pour perpétuer les valeurs qui font la réputation de la maison : durabilité, confort, finition et séduction intemporelle.

D’autres modèles cousus Blake conçus par notre bureau de style peuvent être fabriqués en Europe, dans des ateliers aux savoir-faire spécifiques.

Paraboot fabrique, encore et toujours, la plus grande partie de ses semelles en caoutchouc, et ce depuis 1927, date à laquelle, Rémy Richard commença à utiliser le caoutchouc naturel, pour la fabrication des semelles : une exception dans le monde de la chaussure.

Le « made in France », une étiquette qui démange ?

Le_Made_in_France

Pourquoi revendiquer aujourd’hui la fabrication française de nos chaussures ?
Parce que c’est la tendance ? Loin s’en faut. Comme pour la création de nos modèles, nous nous gardons bien de suivre les modes, bien souvent éphémères, et préférons les enjamber...
Par soudain élan patriotique peut-être ? Paraboot n’a pas attendu que le « Made in France » soit dans l’air du temps pour être une entreprise à la responsabilité sociétale et à l’éthique affirmées ! Depuis plus de 100 ans, nous nous battons pour conserver notre outil de production artisanale et sauvegarder un savoir-faire, tout comme maintenir des emplois locaux.

Paraboot a peut-être une consonance anglo-saxonne de par son histoire de naissance (assemblage de « Para », un port d’Amazonie, d’où est importé le latex, et « boot », la curieuse chaussure, que Rémy Richard a découvert aux Etats Unis), mais n’en reste pas moins totalement d’origine française. C’est avec fierté, d’ailleurs, que nous faisons partie des ambassadeurs de ce savoir-faire « Made in France » hors de nos frontières. Notamment en Russie, au Japon et en Chine, où la Paraboot est apprécié pour son histoire extraordinaire, la noblesse de ses matières et l’excellence de ses finitions.

En savoir plus

Le caoutchouc naturel, une innovation de taille

La souplesse et la résistance légendaires des semelles gomme Paraboot tiennent à leur fabrication à base de latex naturel, et à un procédé exclusif de vulcanisation, dont la formule est tenue secrète ! Ce mélange était effectué dans les ateliers de Tullins-Fures, jusqu’au début des années 60. Aujourd’hui, les plaques arrivent prêtes à l’emploi. Paraboot reste, cependant, à ce jour l’un des derniers fabricants de chaussures à utiliser ce caoutchouc quasi naturel, irremplaçable en matière d’élasticité, d’amortissement et de confort. Cette gomme répond aux impératifs réglementaires et, bien entendu, écologiques, point sur lequel l’entreprise est très attentive.